Les Côtes-du-Rhône

Les Côtes-du-Rhône sont une vaste zone longeant le Rhône de Vienne à Avignon, et proposent une grande diversité d'appellations.

Il est donc d'usage de les découper en deux grandes zones, les Côtes-du-Rhône septentrionales et les Côtes-du-Rhône méridionales

Géographie

La vallée du Rhône sépare un vieux massif volcanique, le massif central, des “jeunes” Alpes. Entre les deux, s’écoule ce fleuve majestueux qu’est le Rhône. Le massif central est granitique et était autrefois bordé de l’océan, qui y a déposé ses sédiments calcaires. Le surgissement des Alpes a fait reculer l’océan et a creusé la vallée. On trouve donc quatre types de sols.

Le granit, au nord, comme roche mère, ou en dépôt. Les vins rouges ou blancs y sont minéraux et de garde.

La silice (sable) au nord, dû à la décomposition du granit et au sud, aux dépôts marins et fluviaux. Les vins y seront plus fins. Parfois recomposée en gros galets, qui restitueront la nuit la chaleur du jour. L’alcool et les tanins seront présents pour proposer des vins puissants, de garde.

Les argiles, liées à la décomposition du granit au nord, les marnes marines au sud.

Le calcaire, surtout présent dans le sud, en dépôt sédimenté ou en roche-mère, qui permet d’obtenir des blancs aromatiques.

Histoire

Si la vigne est présente à Marseille dès l’époque grecque, et plus au nord depuis l’époque romaine, c’est là encore le moyen-âge et la cour pontificale en Avignon qui vont installer durablement le vignoble dans cette région. Cependant, c’est dans les années trente, et avec la mise en place de L’INAO et des AOC, que la production va devenir réellement qualitative, avec l’instauration de normes sur les cépages et les techniques de vinification.

Cépages

Le climat chaud de la région permet d’obtenir des vins aux caractéristiques proches des vins “nouveaux mondes”, au goût de fruits concentré. Les cépages typiques sont en effet très prisés à l’international. La syrah, cépage autochtone, qui se retrouve aujourd’hui en Australie, en Argentine, en Afrique du Sud, en Californie et bien sûr en Israël. Le grenache, du Sud, est également produit en Espagne, particulièrement dans le Priorat, et en Australie. Enfin, le viognier est tout aussi “nouveau monde”.

On trouve également le mourvèdre, le cinsault et le carignan pour les rouges. En blanc, le grenache, la clairette, la marsanne et la bourboulenc, la roussane et le muscat.

Appellations

AOC Côtes-du-Rhône, Côtes-du-Rhône-villages

C’est une appellation régionale. Tout vin produit dans la vallée du Rhône peut la revendiquer. L’appellation village permet de faire suivre le nom de l’un des 18 villages sélectionnés. La grande majorité de ces vins sont produits dans le sud.

Les cépages principaux sont le grenache noir, la syrah, le mourvèdre, le carignan, le cinsault, pour les rosés et les rouges. La grenache blanc, la clairette la marsanne, la roussane, la bourboulenc, et le viognier pour les blancs. Les rouges sont concentrés et corsés, aux arômes de fruits rouges mûrs et de garrigue. . Les blancs très aromatiques. Les rosés sont plus colorés et plus corpulent qu’en Provence.

Côte-Rôtie

La plus au nord, cette petite appellation produit des grands vins de garde rouge, à base de syrah. Notes de fruit noir contré, réglisse et chocolat.

Condrieu

Le viognier est roi, pour cette appellation granitique. Très minéraux, ses vins blancs donnent des notes de fleurs blanches, de poivre de pêche. Certaines années, le vin peut être liquoreux ou moelleux.

Saint-Joseph

Vaste appellation hétérogène mais moins prestigieuse que ses voisines. La syrah sert pour les rouges, marsanne et roussane pour les blancs. Les rouges sont fruités et frais, aux notes de fruits rouges et noirs, de violette, de poivre et de réglisse.

Hermitage

Appellation d’excellence tant en rouge qu’en blanc, de grande garde. Toujours avec les mêmes cépages: syrah, ou marsanne et roussanne. C’est un bloc granitique qui fait l’appellation. Les rouges sont onctueux, aux arômes chocolatés, de fruits noirs, de réglisse, de poivre, de violette. Les blancs, qui peuvent se garder jusqu’à 20 ans, ont des notes de genêt et d’acacia, de beurre, de fruits blancs, de gentiane, de truffe de réglisse et de noix.

Crôzes-Hermitage

Petite sœur d’Hermitage, elle a le même sol et produit donc les mêmes cépages. Les vins sont semblables mais moins raffinés.

Cornas

Encore une appellation granitique de renom! La syrah en est la reine. De grande garde, ses rouges ont des notes fumées et de fruits noirs.

Gigondas

Emblématiques de la vallée du Rhône, les rouges produits ici le sont avec les typiques grenache, syrah, mourvèdre. Les vins souvent capiteux et tanniques, sur les fruits rouges.

Châteauneuf-du-Pape

Le sol est calcaire, de dépôts de coquillages, recouvert de sable et d’agiles. L’eau y a aggloméré en galets la silice et le quartzite. Ces galets ont pour particularité de stocker la chaleur et de la restituer la nuit, ce qui permet une maturation puissante des raisins, et une forte concentration. Les vins de garde sont chaleureux et profonds. La multiplicité des cépages est une curiosité pas réellement décisive. En rouge sont utilisé la grenache noir, la syrah, le mourvèdre, le terret noir, la counoise, le muscardin, la vaccarèse et le cinsault. Le picpoul blanc, la clairette, la roussanne, le bourboulenc et le picardan pour les blancs

Muscat de Beaumes-de-Venise

Sur un sol d’argile et de sable, le muscat à petits grains donne ici des vins doux floraux, aux notes d’acacia, de tilleul, de rose, de violette, mais aussi de fruits comme l’abricot, le coing, le citron, la mangue, le menthol, le genièvre, la réglisse, les épices.

Tavel

Vins rosés passés de mode, car plus puissants que leurs cousins de Provence, ils sont fait avec tous les cépages de la région.

Retrouvez tous nos vins de la Vallée du Rhône ici!

Site officiel des vins de la vallée du Rhône