La Champagne

Histoire

Comme partout en France, l’implantation de vignes est, ici, due aux romains.

Mais c’est la fin du XVIIe siécle qui voit l’émergence du champagne mousseux. La légende veut que cela soit l’oeuvre de Dom Pérignon. Les grandes maisons de négoces s’installent au XVIIIe et permettent très vite le renom mondial de ce fameux champagne. Le phylloxéra fait ses ravages en 1911 et oblige a replanté selon des règles strictes encore valable aujourd’hui. On instaure en même temps les règles de production et de vinification.

Géographie

Au nord-est de Paris s’étend le vignoble le plus septentrional de France. A cheval sur cinq département (l’Aube, la Haute-Marne, la Marne, l’Aisne, et la Seine-et-Marne), il s’étage en coteaux de 90 à 350m d’altitude, essentiellement dans le triangle formé par Reims, Châlon-en-Champagne et Epernay, et le long de la Marne jusqu’à Château-Thierry.

Le climat:

Le climat est continental: hivers froids et étés très ensoleillés, mais marqué également par une certaine douceur atlantique, et assez humide, notamment grâce à la Marne.

Le sol:

Le sol calcaire est l’essence même de la Champagne. Le fleuve de la Marne a d’ailleurs donné son nom à ce type de sol, les marnes argilo-calcaires, mélange donc de calcaire et d’argile. Ici, le sol est composé de sable et d’argile sur un sous-sol crayeux, excellent régulateur hydrique et thermique, qui permet une maturation lente des raisins.

Les zones viticoles:

La montagne de Reims

Le triangle d’or du champagne est un plateau entre Epernay et Reims, royaume du pinot noir, qui comprend le plus grand nombre de villages classés “grand cru”.

La Côte des Blancs

Au sud d’Epernay et de la Marne, c’est le pays du chardonnay.

La vallée de la Marne

De l’ouest de Château-thierry à Epernay, ici domine les cépages noirs, comme le pinot meunier.

Le vignoble de l’Aube

Sur une zone de plus de 100km, au sud-est de Troyes, un sol marneux permet de récolter le pinot noir.

Les cépages

Le champagne est un vin d’assemblage, au sens fort: le vigneron assemble normalement plusieurs cépages, plusieurs origines, plusieurs années, pour obtenir le vin désiré.

Trois cépages, également répartis,  sont autorisés en champagne:

Le chardonnay (raisin blanc) produit des vins élégants et fins, aux notes florales, parfois minérales, bonne aptitude au vieillissement.

Le pinot noir (raisin noir) apporte du corps, de la puissance, de la longévité.

Le pinot meunier (raisin noir) apporte saveur et fruité.

Les types de champagne:

Blanc de blanc:

Exception à la règle, il n’est composé que de chardonnay. Extrême finesse.

Blanc de noir:

Uniquement composé de pinot noir ou meunier. Puissant et élégant.

Rosé:

C’est la seule région où est autorisé le mélange de vin rouge et blanc  pour élaborer du rosé. Le rouge (pinot noir) est présent à hauteur de 10 ou 20 % de l’assemblage. Très à la mode, festif, et féminin.

Millésimé:

Produit uniquement lors des bonnes années, il doit vieillir 3 ans sur lies. Champagne exceptionnel.

Grand cru ou premier cru:

Sur les 319 villages produisant du champagne, 17 ont droit à l’appellation grand cru, 44 à premier cru.

Brut nature (ou non-dosé, ou dosage zéro):

Moins de 3g/L de sucre. Sec, très frais.

Extra-brut:

Brut nature mais plus rond, moins de 6 g/L de sucre.

Brut:

Le plus courant, moins de 15 g/L.

Extra-dry:

Rond, gras et souple, de 12 à 20 g*L.

Sec et demi-sec:

Attention, nom trompeur, ils sont plutôt adaptés au dessert, de 17 à 40 g/L de sucre.

Les producteurs:

Ici, on ne fait rien comme les autres, prestige oblige. Pas de château, pas de domaine, des maisons et des marques, uniquement!

Les “grandes maisons” ont forgé et perpétuent la légende qu’est le champagne: un savoir-faire, un art, une tradition à la française. Les plus puissantes sont même cotées en bourse, comme LVMH (Moët et Chandon, Veuve Cliquot, Mercier, Krugg, Ruinart), Cointreau (Heidsieck, Piper-Heidsieck), Vranken (Vranken, Pommery, Lafitte). D’autres sont familiales (Roederer, Bollinger). La plupart ne possèdent pas de vignoble et préfèrent acheter les raisins dont ils ont besoin en choisissant en fonction leur fournisseur.

Les champagne de vignerons, représentent 25% du marché. Sur son petit vignoble, le propriétaire-récoltant vinifie lui-même, pour y mettre sa touche personnelle, et rendre au mieux le terroir.

Les caves coopératives participent également au marché, mais le plus souvent pour des vins avec peu de personnalité, standardisés.

Découvrez ici notre sélection!

Références:

Site officiel du Champagne